Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

rondel

DIEU VOMIT LES TIEDES

DIEU VOMIT LES TIEDES

Le sais-tu ? Dieu vomit les tièdes. Tu dois être froid ou bouillant. Exhorte ton cœur défaillant A voir le bon que tu possèdes. Si tu devines les remèdes, Ton esprit vivra, clairvoyant. Le sais-tu ? Dieu vomit les tièdes. Tu dois être froid ou bouillant....

Lire la suite

QUAND TON VISAGE S'ILLUMINE...

QUAND TON VISAGE S'ILLUMINE...

Quand ton visage s’illumine Rayonnant d’un sourire exquis J’envisage d’un œil conquis La volupté qui s’achemine. Dedans, l’émotion culmine, Trésor rêvé, jamais acquis, Quand ton visage s’illumine Rayonnant d’un sourire exquis. Mon filon au fond de sa...

Lire la suite

LA BEAUTE PEUT ETRE VAINE

LA BEAUTE PEUT ETRE VAINE

Si la beauté peut être vaine Elle n’est pas moins sans défauts, Sans répit va prêcher le faux De-ci, de-là jeter sa chaîne. En Vénus « à la p’tite semaine », Elle bat l’esprit de ses sceaux, Si la beauté peut être vaine Elle n’est pas moins sans défauts....

Lire la suite

MA DOULEUR

MA DOULEUR

Venez contempler ma douleur Vous qui cheminez dans l’errance. Existe-t-il telle souffrance Que l’on m’inflige à mon malheur ? Mon corps se tord comme un voleur Aspirant à la délivrance. Venez contempler ma douleur Vous qui cheminez dans l’errance. Doit-on...

Lire la suite

LA FEMME ACARIATRE

LA FEMME ACARIATRE

Mieux vaut rester dans le désert Qu’avec une femme acariâtre Et goûter son humeur saumâtre De l’hors-d’œuvre jusqu’au dessert. On s’enfonce dans la misère Avec nos tourments à combattre, Mieux vaut rester dans le désert Qu’avec une femme acariâtre. Pour...

Lire la suite

TOUS LES MURS...

TOUS LES MURS...

Tous les murs ne sont pas tombés Restent encore ceux du cœur Qu’on envisage avec rancœur L’échine et les esprits courbés. Certains se pâment bouche-bées Parfois l’indépendance écoeure Tous les murs ne sont pas tombés Restent encore ceux du cœur. Le luxe...

Lire la suite

REGARDE TOUJOURS DEVANT TOI...

REGARDE TOUJOURS DEVANT TOI...

Regarde toujours devant toi Car c’est là qu’est ta récompense. Les souvenirs, quand on y pense, C’est le passé qui t’apitoie. Le temps est un amis courtois Et toute douleur il compense. Regarde toujours devant toi Car c’est là qu’est ta récompense. Qu’il...

Lire la suite

TOUTES CES CHOSES

TOUTES CES CHOSES

Toutes ces choses, j’ai donné Pour qu’elles ne soient pas perdues, Ou par quelques autres vendues, A s’en trouver plus fortuné… J’aimerais qu’on ait pardonné Mes inconduites éperdues, Toutes ces choses, j’ai donné Pour qu’elles ne soient pas perdues....

Lire la suite

CONTEMPLATIF

CONTEMPLATIF

Je ne suis qu’un contemplatif Cherchant la grâce en toute chose, Et si la vérité s’expose, C’est d’un naturel inventif. Souvent je reste admiratif Devant la fleur à peine éclose. Je ne suis qu’un contemplatif Cherchant la grâce en toute chose. Comme un...

Lire la suite

LA MESURE DE TOUT

LA MESURE DE TOUT

« L’homme, de tout est la mesure » Selon le grand Protagoras, Quand il enseignait à Patras Sous l’œil avisé d’Epicure. Les horizons qu’il préfigure Ne sont en rien une menace « L’homme, de tout est la mesure » Selon le grand Protagoras. Sophiste dans...

Lire la suite